Le langage de la cosmétique et ses subtilités : un lexique utile pour ne plus rien ignorer

Les cosmétiques, c’est tout un langage ! Même en étant sensible à cet univers, il peut toujours y avoir quelques subtilités qui nous échappent. Nous avons pensé ce lexique pour vous permettre de ne plus rien ignorer du vocabulaire cosmétique.

La science de la peau

Le derme : c’est la couche interne de la peau. Il fait la jonction entre le tissu graisseux sous-cutané et l’épiderme.

L’épiderme : c’est la couche externe de la peau, également la plus fine. C’est celle que l’on touche chaque jour, et sur laquelle se trouvent nos terminaisons nerveuses.

Le collagène : il s’agit d’une protéine naturellement présente dans toutes les structures du corps. Il est associé à la peau car il est responsable de l’élasticité de celle-ci.

Les céramides : ce sont des molécules qui agissent comme des barrières contre les irritations, et régulent l’hydratation naturelle de la peau.

Qu’est-ce qu’une ride ? Elles sont le résultat d’un affaissement des sillons de la peau (invisibles lorsque l’on est jeune). En vieillissant, les petits sillons qui régulent le « quadrillage » de la peau disparaissent, et laissent visibles les grands sillons : les rides.

Et une ridule ? Il s’agit d’une ride moins creusée sur la peau, dont la profondeur varie entre 0,2 et 1mm. Au-delà de cette taille, on parle d’une ride.

Qu’est-ce que le sébum ? Évacuée par les glandes sébacée, c’est la sécrétion grasse pensée pour protéger la peau et le cuir chevelu.

Glande sébacée : il s’agit des glandes situées dans les pores de la peau qui sécrètent le sébum.

Les pores de la peau : ce sont des petits « trous » situés dans la peau et par lesquels sort le sébum et poussent les poils et cheveux.

Lexique du grain de peau et de ses complexités

Une peau « grasse » : on parle d’une peau grasse quand celle-ci produit trop de sébum naturellement, que ses pores sont dilatés et qu’elle est sujette aux imperfections.

Une peau « sèche » : est souvent fine mais moins souple qu’une peau normale. Elle manque d’hydratation car son film hydrolipidique est trop fin et par conséquent, ne retient pas l’eau dans la peau et ne protège pas assez la peau,  qui s’assèche donc plus vite que la normale.

La peau « mixte » désigne une peau dont la zone T (front, nez, menton) est sujette aux imperfections, grasse, mais dont le reste est sec.

Terne : on parle d’un teint terne quand le visage ne reflète pas la lumière, que la couleur de la peau tire vers le gris, ou que le grain de peau n’est pas uniforme. Cela est souvent dû à une mauvaise hygiène de vie (tabac, junkfood, alcool, peu de sommeil) ou à la pollution.

Une peau sensible : il s’agit d’une peau qui est sujette aux rougeurs, aux picotements et aux brûlures, et qui réagit à la moindre agression extérieure. Elle est causée par les agressions extérieures comme la pollution, les changements de température, le froid…

Densité de la peau : on parle d’une perte de densité de la peau quand celle-ci s’affine et perd de son élasticité, notamment quand une femme arrive aux alentours de la ménopause, car sa peau produit moins de collagène (nutriment de la peau nécessaire à son élasticité). Ces bouleversements hormonaux peuvent en effet sensibiliser la peau, et donc lui faire perdre en épaisseur.

Luminosité : on dit qu’une peau est lumineuse quand celle-ci reflète la lumière, notamment sur les points « bombés » du visage : le front, le nez, les pommettes.

Fermeté : on parle d’une peau « ferme » quand les cellules de celle-ci synthétisent bien les céramides et se renouvellent régulièrement.

Élasticité : quand la peau est « élastique », c’est qu’elle reprend sa forme d’origine très rapidement quand celle-ci est tirée ou pincée.

Zoom sur les types de produits cosmétiques

Sérum : c’est un soin à la texture fluide et légère, mais dont les principes actifs sont plus concentrés qu’une crème. On l’applique après le nettoyage de la peau et avant la crème de jour/de nuit. 

Elixir : il s’agit d’un soin très concentré en actifs, 100% d’origine végétale, souvent huileux, qui agit comme un sérum.

Baume : un baume peut être utilisé comme une crème hydratante (corps ou visage) à ceci près qu’il est bien plus concentré en agents hydratants, et a donc une texture plus épaisse.

Concentré : Comme son nom l’indique, il s’agit d’un soin très concentré, et qui n’a pas besoin d’être appliqué en grande quantité sur la peau pour agir. Il peut s’appliquer seul ou en-dessous d’une crème. 

Crème de jour : C’est un soin qui est pensé pour protéger votre peau des agressions de la journée : changements de températures, pollution, rayons UV… Les crèmes de jours sont riches en actifs pour à la fois protéger et hydrater la peau tout au long de la journée. Il existe des crème de jour avec des actions supplémentaires plus ou moins ciblées. 

Crème de nuit : Comme elle est pensée pour être appliquée avant de se coucher, la crème de nuit va agir en régénérant votre peau pendant votre sommeil car c’est principalement pendant la nuit que la peau travaille et que les cellules se renouvellement. Elle est donc plus concentrée en actifs que la crème de jour.

Contour des yeux :  pensé pour prendre soin de cette partie sensible (tout autour de l’œil, paupière mobile, coin et dessous de l’œil). Il est indispensable de choisir un soin spécifique pour cet endroit, qui demande une action protectrice, hydratante et anti-cernes. 

Masque : Il s’agit d’un soin concentré que l’on laisse poser pendant 5 à 30 minutes (selon la formule) sur le visage. Certains se rincent, d’autres sont à laisser pénétrer dans la peau.

Gel-masque : il s’agit d’un masque à la texture gel, qu’on laisse  sécher sur le visage et qu’on rince comme un masque.

Gommage : il s’agit du soin que l’on utilise pour exfolier la peau. Certains sont formulés avec des petits grains (pour le visage généralement) et d’autres avec de plus gros grains (pour le corps). Il est recommandé pour toutes les peaux, afin de la nettoyer en profondeur, une à deux fois par semaine selon votre type de peau et la saison.

Les types d’ingrédients, d’emballages et procédés de fabrication

Qu’est-ce qu’un « ingrédient actif » ? c’est l’ingrédient qui possède une spécificité précise pour lutter contre un problème de peau. Par exemple, le citron est naturellement concentré en actifs purifiants, et est souvent utilisé dans les soins nettoyants pour cela.

Un ingrédient bio : il s’agit d’un ingrédient qui a reçu la certification « bio », et qui en remplit tous les critères de celle-ci.

Un ingrédient naturel : c’est un ingrédient dont on a extrait des actifs de manière physique. Exemple : la sève d’aloe vera.

Un ingrédient d’origine naturelle : il s’agit d’un ingrédient naturel que l’on a transformé. Exemple : il ne s’agira pas de la sève d’aloe vera en elle-même, mais d’un actif de celle-ci.

Que signifie « testé sous contrôle dermatologique ? » cela veut dire que le cosmétique a été testé sur des volontaires, sous le contrôle d’un dermatologue, pour s’assurer que celui-ci n’était pas allergène ou irritant.

La certification FSC pour les emballages : cela veut dire que l’emballage de votre cosmétique est soit fabriqué à partir de matériaux recyclés, soit issu de forêts certifiées FSC (dont le bois est récolté de manière responsable), soit est composé d’au moins 70% de fibres issues de forêts responsables, et le reste de matériaux recyclés.

Si vous avez lu cet article en entier, la cosmétique ne devrait plus avoir de secrets pour vous ! 

Les produits associés à cet article

baume-sublime
Baume Sublime®
4.3/5

(Rituel des Iles, Polynésie)
56,00 € | 200 mL

Masque Kaolin et Fleurs
4.8/5

(Rituel de Bali, Indonésie)
59,00 € | 60 mL

élixir précieux CINQ MONDES
Élixir Précieux® Apaisant
4.7/5

(Rituel de Kyoto, Japon)
49,00 € | 10 mL

GÉTO SUPRÊME LE CONTOUR YEUX ET LÈVRES
4.35/5

(Rituel d’Okinawa, Japon)
190,00 € | 10 mL

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter

LAISSER UN COMMENTAIRE

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER CINQ MONDES

Vous pourrez profiter de nos offres privilège et découvrir en avant première toute notre actualité !