Comment pratiquer le double nettoyage ?

Issu des rituels de beauté asiatique, le double nettoyage est une méthode qui combine un nettoyant « gras » et un nettoyant doux dans une gestuelle en deux temps, très respectueuse de la peau. Cette  technique, chère au cœur de Cinq Mondes, allie le savoir-beauté d’un rituel ancestral et l’utilisation de produits formulés avec des ingrédients d’origine naturelle.

Le nettoyage, premier geste beauté

Le nettoyage est un geste essentiel pour la beauté de la peau et pour son capital jeunesse. Le soir, il permet de la débarrasser du maquillage mais aussi des particules de pollution ou encore de la poussière. Libérée de tout ce qui peut l’étouffer, la peau peut alors se consacrer toute la nuit au renouvellement cellulaire. Le matin, il permet d’éliminer l’excès de sébum produit la nuit ou encore la sueur et ainsi de lui apporter un coup de frais. Le dilemme ? Trouver un rituel qui soit à la fois suffisamment efficace et qui respecte le film hydrolipidique. Une question résolue depuis longtemps par les femmes les plus expertes en matière de beauté de la peau : les asiatiques. Pour elles, le double nettoyage est une étape incontournable matin et soir. Les Chercheurs de Beauté Cinq Mondes ont enquêté pour vous sur cette méthode à adopter sans modération.

Quels bénéfices pour la peau ?

Une peau bien nettoyée est une peau qui respire mieux, qui se régénère mieux, se défend mieux, elle est donc plus éclatante et d’apparence plus jeune, plus longtemps. Mais ce n’est pas tout. Lorsque la peau est parfaitement propre, les actifs pénètrent plus facilement. Le double nettoyage est donc aussi la première étape de soin qui permet à celles qui suivent (lotion, sérum, crème de jour ou de nuit), d’être plus efficaces. Un nettoyage respectueux diminue aussi les risques de sensibilisation et l’apparition d’imperfections.

Les étapes du double nettoyage

Comme son nom l’indique, ce rituel se déroule en deux temps.

Etape 1

Le nettoyage à l’huile est la première phase du double nettoyage : il démaquille la peau en profondeur sans l’agresser. Pourquoi commencer avec une huile ou un baume tel que la Pâte de Fleurs ? Car la pollution, le sébum mais aussi le maquillage, même le plus tenace, comme le fond de teint waterproof, sont des impuretés dites « lipophiles ». Cela signifie qu’elles sont attirées par le « gras ».

Elles vont alors se lier aux lipides du baume démaquillant ou de l’huile démaquillante et se décoller tout en douceur de la peau au moment du rinçage. Attention, son choix d’huile qu’il contient est primordial. En effet toutes les huiles végétales qui peuvent entrer dans sa composition ne se valent pas.  C’est le cas des huiles minérales par exemple qui bouchent les pores et engendrent des imperfections. Chez Cinq Mondes, nous les avons d’ailleurs strictement exclues de notre « Charte Laboratoire du naturel ».

Le Rituel : Sur peau sèche, appliquez la Pâte de Fleurs. Massez pendant quelques minutes en réalisant de petits mouvements circulaires du bout des doigts. Ajoutez un peu d’eau tiède pour émulsionner puis rincez.

Le Beauty Cliché : Le démaquillage à base d’huile graisse la peau ! Faux.
Il existe de nombreuses huiles végétales et celles utilisées pour le nettoyage de la peau sont très douces, respectent l’équilibre cutané et ne laissent pas de films gras. Après un démaquillage à l’huile, la peau est nourrie et le film hydrolipidique protégé : vous sentirez immédiatement la différence.  

Etape 2

La seconde étape du double nettoyage consiste à utiliser ensuite une formule qui se rince à l’eau pour parfaire le résultat. Vous pouvez par exemple choisir une mousse comme notre Mousse de Lait de fleurs aux propriétés adoucissantes. Avec ce type de produits ce sont les molécules dites « hydrophiles » telles que la poussière ou la sueur qui sont éliminées efficacement.

Le rituel : humidifiez le visage puis émulsionnez une noisette de produit sur la peau en évitant le contour des yeux. Massez avec la pulpe des doigts toujours avec des mouvements circulaires puis rincez à l’eau claire. Séchez la peau en la tamponnant délicatement avec une serviette, puis, en finition, appliquez sur l’ensemble du visage une lotion qui restaure l’équilibre naturel du microbiote cutané comme notre Essence [pré+pro] biotique. La peau est alors parfaitement prête à recevoir les autres soins visage comme le sérum ou la crème.

Le Beauty Cliché :  le nettoyage à base d’eau dessèche la peau ! Faux.  Il suffit de choisir des produits sans tensioactifs agressifs puis de réaliser un séchage bienveillant : ne frottez pas la peau sous peine d’altérer le film hydrolipidique, mais tamponnez-la délicatement avec un linge doux.

Les mauvaises habitudes à oublier 

Zapper le démaquillage : Une femme sur trois ne se démaquille pas le soir !* Un oubli qui peut mettre à mal la beauté et l’éclat de la peau en très peu de temps. Négliger cette étape, c’est créer un engorgement au niveau des pores rapidement, ce qui peut déclencher l’apparition d’imperfections. 

Utiliser des lingettes jetables : outre le fait de ne pas être un geste écologique, les lingettes peuvent être assez agressives pour les peaux les plus fragiles et ne débarrassent pas efficacement la peau du maquillage tenace, des particules de pollution ou encore de la poussière. Le double démaquillage se réalise en moins de 10 minutes. Si vous êtes vraiment pressée, préférez une eau micellaire comme notre Eau Micellaire aux 5 Fleurs certifiée biologique qui nettoie, purifie et détoxifie. Un geste 3-en-1 rapide et efficace qui révèle immédiatement l’éclat du teint.

Décaper la peau : les nettoyants à base de savon sont vraiment agressifs pour la peau. Prenez donc soin de choisir des formules qui respectent le pH de la peau (environ 5,5). Au-dessus de 6,5, ils sont trop abrasifs et peuvent être à l’origine de tiraillements, de production excessive de sébum ou encore de rougeurs.

Faire monter la température : Lorsque l’eau est trop chaude au moment du nettoyage, la circulation sanguine augmente, les pores se dilatent, la production de sébum augmente. En clair, la peau s’affole et son équilibre est menacée. De plus, l’eau trop chaude associée à un nettoyant moussant altère les lipides de surface. Résultat : la peau tiraille, est inconfortable. La bonne température : 37 ° maximum.

Vous avez désormais toutes les clés pour adopter le double démaquillage et le réaliser comme une pro. À vous de jouer !

*Sondage My Little Box X MAC

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter

LAISSER UN COMMENTAIRE

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER CINQ MONDES

Vous pourrez profiter de nos offres privilège et découvrir en avant première toute notre actualité !