Masque et apparition d’imperfections : le phénomène du maskne

Le port du masque limite les contaminations et la progression de la Covid-19. Si nous ne remettons pas en question les effets positifs du port du masque, il s’avère que celui-ci apporte parfois son lot de petites contrariétés, en l’occurrence des soucis dermatologiques. En cause : le phénomène du maskne, une sorte d’acné causée par le port prolongé du masque. Qu’est-ce que le maskne ? Comment éviter les effets indésirables du masque sur la peau ? Quelle routine beauté adopter ? Nous tentons d’y répondre !

 

Qu’est-ce que le maskne ?

 

Conséquence du port de masque de manière prolongée, le maskne est le phénomène de développement d’imperfections et de boutons sur la zone du visage recouverte. « Maskne », qu’est-ce-que ça veut dire ? C’est la contraction des mots « mask » et « acne » en anglais. Le phénomène est l’un des dommages collatéraux de la vague de coronavirus qui a frappé la planète au début de l’année 2020.
En effet, le masque, que l’on doit dorénavant porter au quotidien, au travail, à l’école, et dans tous les lieux publics, empêche la peau de respirer et emprisonne les bactéries dans un espace restreint, autour de la bouche et du nez. Des défauts épidermiques apparaissent alors : rougeurs, boutons, points noirs, imperfections, et de manière générale, un excès de sébum similaire à celui provoqué par l’acné. Depuis le déconfinement, les problèmes de peau courants se multiplient avec le port du masque qu’il soit en papier ou en tissu. 

 

Les causes sont multiples :

 

  • un phénomène d’acné dit mécanique, qui procède simplement du frottement prolongé d’un corps étranger sur la peau du visage (c’est une problématique bien connue des sportifs qui doivent porter une casquette de manière prolongée)
  • l’accumulation de la sueur et de l’huile des produits cosmétiques (soins et/ou maquillage) sous le masque, qui ne s’évacuent pas, créant un milieu favorable au développement des imperfections
  • le port du masque occasionnerait des micro-coupures, privilégiant également le développement des bactéries

Selon le dermatologue belge Thomas Maselis, ce n’est même pas le port du masque qui serait fautif, mais l’attention plus particulière que l’on porte à notre peau lorsque l’on porte un masque : on la tripote davantage, et des boutons apparaissent.

Quelle que soit la véritable cause des imperfections naissantes, il convient néanmoins d’adopter une routine particulière lorsque l’on est touché par le Maskne.

 

Les conseils essentiels pour laisser sa peau respirer

 

Malgré l’opinion du Dr Maselis, un fait avéré est que le masque ne laisse pas respirer la peau, ou du moins qu’elle respire moins bien que sans masque. Aussi, voici quelques conseils de base pour éviter de l’étouffer davantage et pour la conserver la plus propre et saine possible :

  • on change régulièrement de masque (deux fois par jour s’il est utilisable) et on le lave à au moins 40° pour bien détruire les bactéries présentes. Garder le même masque pendant plusieurs jours, c’est comme garder le même vêtement ! Ce manque d’hygiène provoque des boutons et points noirs
  • on privilégie les masques en tissu aux masques en papier : ils sont mieux tolérés par la peau. Par exemple le lin et le chanvre, qui sont des matériaux naturels, sont beaucoup mieux supportés que les matières plastiques (comme les FFP2) et laissent davantage respirer la peau

  • On évite les masques colorés car les produits colorants vont provoquer des réactions

  • on évite d’utiliser trop de maquillage, notamment les fonds de teint couvrants qui étouffent la peau et conduisent à l’apparition des imperfections. Ça tombe bien, on ne voit pas le bas du visage avec le masque, et on peut rester naturelle ! Effectivement, à la longue, le fond de teint notamment, fait sécréter de l’huile qui s’accumule sur la peau, et ne s’évacue pas correctement en raison du port du masque, favorisant ainsi l’apparition des comédons

  • on ne manipule pas à outrance les boutons apparus : on n’y touche pas du tout jusqu’à ce qu’ils soient bien mûrs, et là, on peut les percer

    Bon à savoir : Comme une serviette que l’on applique sur ses cheveux après un soin, le masque va prolonger les effets des produits sur la peau, alors pas la peine d’en ajouter des tonnes, une quantité moindre suffira.

 

Comment éviter les effets du maskne grâce à une routine beauté adaptée ?

 

C’est un fait : le masque étouffe la peau et l’abîme.  Il est alors plus que jamais nécessaire de la nettoyer et la purifier avec des soins adaptés : pas trop décapants mais qui évitent l’apparition des imperfections. On privilégiera donc des formules naturelles qui vont lui permettre de s’oxygéner et de renouveler les cellules pour une apparence plus saine et éclatante tout en la respectant.

Le matin :

  • On commence sa routine beauté par l’application d’une lotion sans alcool pour réveiller la peau et resserrer les pores. La Lotion Phyto Peeling, grâce aux acides de fruits naturels qu’elle contient, illumine le teint et contribue à l’atténuation des imperfections.

  • Pour obtenir une action purifiante durant toute la journée, on applique l’Élixir Précieux Purifiant, une huile destinée aux peaux mixtes à grasses qui régule l’excès de sébum, et permet à la peau de retrouver son équilibre sans la dessécher.

Le soir :

  • En rentrant du travail, on commence par nettoyer la peau sans eau. En effet, cela va permettre de la débarrasser de toutes les micro-pollutions accumulées en surface durant la journée. L’Eau Micellaire aux 5 Fleurs, grâce à son action 3 en 1, démaquille le visage et les yeux tout en purifiant et en tonifiant la peau

  • Ensuite, on exfolie et on gomme en douceur, afin de lisser la peau, de la débarrasser des points noirs et autres excès de sébum induits par le port du masque. On n’utilise un exfoliant une à deux fois par semaine seulement pour ne pas fragiliser la peau. Le curcuma présent dans l’Exfoliant Graines et Fleurs, purifie et nettoie en profondeur.

  • Avant d’aller se coucher, on hydrate en profondeur avec un onguent qui matifie la peau et prévient l’apparition des ridules. L’Onguent de Jeunesse aux 7 Plantes Chinoises La poudre de riz réduit l’excès de sébum et l’extrait de sauge resserre les pores de la peau.

Attention : si vous constatez des problèmes de peau inhabituels comme une rosacée exacerbée, des micro-coupures trop nombreuses, ou un renouveau de l’acné sur votre visage, n’hésitez pas à consulter un dermatologue qui saura vous conseiller sur les actions spécifiques à entreprendre et sur les traitements dédiés.

Vous l’aurez compris, si le port du masque peut nuire à l’intégrité de la peau, ce n’est pas une raison pour se laisser abattre ! Prêter attention aux besoins de sa peau est une habitude à renouveler et à actualiser, et ce, pour le meilleur. Aussi, une hygiène plus scrupuleuse (ne pas toucher son visage, nettoyer régulièrement son masque), une routine plus minimaliste (par exemple éviter le fond de teint), et l’utilisation de produits nettoyants et purifiants aux extraits naturels de plantes ne constitueront qu’un nouveau départ pour lequel votre peau vous remerciera, masquée ou non.

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter

LAISSER UN COMMENTAIRE

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER CINQ MONDES

Vous pourrez profiter de nos offres privilège et découvrir en avant première toute notre actualité !